le livre La promesse de l'aube, une édition poche

La promesse de l’aube plus qu’un roman c’est un chef d’œuvre

L’inspirant récit La promesse de l’aube est un chef-d’œuvre. Si la lecture est votre havre de paix et l’agréable voyage fait depuis votre divan. Que de page en page, vous êtes captivé par le plaisir et la découverte de personnages emblématiques. Alors vous faites partie des lecteurs qui adorent les histoires avec un grand H. Oui vous aimez la plume des auteurs quand elle est signée, magique, sincère, drôle et ciselée. Cet impressionnant récit est fait pour vous !

Un titre prometteur, qui n’a rien à envier à son contenu ! Ici, l’amour démesuré et extravagant d’une mère pour son fils est unique. Un amour trop puissant qui veut forger un destin coûte que coûte et avec pugnacité.

Un destin pas facile lorsqu’on vient d’une classe sociale ordinaire et pauvre. On ne lâche pas une seule ligne, tant l’écriture est généreuse et envoûtante. Si vous aimez les autobiographies, sachez dès les premières pages que l’ascenseur émotionnel y est assuré ! Vous y découvrirez des personnages haut en couleur et des réflexions originales qui vous pousseront à découvrir qui était Romain Gary. Voici un lien vidéo: Romain Gary, La promesse de l’aube

La promesse de l’aube est l’éveil de l’amour démesuré d’une mère pour son fils

Son majestueux roman La promesse de l’aube sort en 1960. Un prix Goncourt pour un récit en 1956, l’auteur français Romain Gary n’est pas à son coup d’essai. Sa plume est bourrée de sublimité, divine et brillante.  Le récit fait 374 pages en édition poche. Accueilli et dévoré par les lecteurs, son succès est très vite adapté au cinéma par deux fois, en 1971 et en 2017.

On est emporté, conquis et grandi après un tel récit. Neuf, en format poche, le bouquin est accessible à partir de 5,90 euros. Bien que le prix de cette lecture soit inestimable de par le message poignant qu’elle vous livre. On peut exprimer aussi, que la modernité n’est pas synonyme de nouveauté, quand la qualité littéraire est prodigieuse et qu’elle devient intemporelle.

Laisser un commentaire